Les Amis d’Al-Rowwad

Le programme Images For Life : formation et création d’emplois via la vidéo et la photographie

Ce projet vise à mettre en place des ateliers et structures afin de développer des activités liées à la photographie et à la vidéo pour les objectifs suivants : - former des jeunes et des adultes aux techniques audiovisuel ; - réaliser des produits culturels qui permettront d’autofinancer ces activités ; - donner aux jeunes palestiniens des outils non-violents d’expression. La Société des Amis d’Al Rowwad recherche ainsi des professionnels de l’audiovisuel souhaitant s’investir dans ce projet, en étant formateur et/ou responsable de projet en Palestine, dans le camp de Aïda. Les périodes de formation seront courtes, de quelques semaines. Si vous souhaitez travailler sur ce projet, contactez l’association.


Panorama Images For Life

Résumé du projet

Sous la direction de Abdelfattah Abusrour, Directeur d’Alrowwad, et d’Anne Paq, photographe professionnelle, les jeunes seront formés aux techniques de base, puis plus avancées. Ils seront ensuite encouragés à prendre des photos et des vidéos présentant différents aspects de leur vie quotidienne et du camp. Les adultes recevront aussi une formation professionnalisant et créatrice d’emplois. Certains des adultes pourront ensuite entreprendre leurs propres activités et proposer leurs services. Le Centre pourra louer le matériel à un prix raisonnable afin de faciliter les initiatives individuelles. D’autres pourront continuer à s’investir avec le Centre en devenant eux même formateurs. Sur la base des résultats, toute une série d’outils seront réalisés : expositions photos, cartes postales, calendriers, documentaires, films de fictions, etc. Ces matériaux seront ensuite commercialisés afin de générer des revenus qui permettront de créer des emplois dans le camp, de financer d’autres activités, et de diffuser l’information. Durant leur formation, les jeunes seront encouragés à créer des liens avec d’autres structures artistiques ou des médias et de diffuser leurs travaux photographiques et audiovisuels, notamment via internet.

La philosophie du projet sera de responsabiliser au maximum les jeunes du camp et de les impliquer dans toutes les étapes du processus de création jusqu’à l’aboutissement et la commercialisation des produits. Ils seront le moteur des activités. L’objectif à long terme est de les encourager à entreprendre des projets créatifs et innovateurs, de devenir de véritables acteurs responsables dans la construction de la société civile palestinienne et de susciter de véritables vocations (photographes, réalisateurs, journalistes, etc.). A travers la photographie et la vidéo, les jeunes Palestiniens apprendront non seulement de nouvelles compétences et aptitudes mais aussi une autre manière de regarder et d’interagir avec leur environnement et la société, d’une manière constructive et porteuse d’espoirs. Les adultes pourront quant à eux bénéficier de nouvelles perspectives professionnelles, à travers de leurs nouvelles compétences et aptitudes.

Documents à télécharger

  Fiche projet en anglais


FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • L’ONU cible les sociétés qui opèrent dans les colonies

    Menacées d’être inscrites sur une « liste noire », des compagnies font savoir qu’elles ne renouvelleraient pas leurs contrats. Tel-Aviv tente d’en empêcher la publication.
    La décision avait été prise en mars 2016 par le Conseil des droits de l’homme des Nations unies : créer une « liste noire » des entreprises dans le monde qui opèrent dans les territoires occupés par Israël, à savoir la Cisjordanie et Jérusalem-Est, ainsi que le plateau du Golan. Une motion proposée par la Palestine et les États arabes qui (...)

  • Lettre de rania talala , traiteur palestinienne , à Cyril lignac suite au "voyage culinaire " du sieur en Israël ...

    Cher Cyril Lignac,
    Je t’écris car depuis deux jours, on ne cesse de m’interpeller par rapport à la vidéo que tu as faite lors de ton voyage à Tel Aviv.
    Je m’appelle Rania, française originaire de Palestine (de Jérusalem et de Jaffa) et je suis traiteur de cuisine palestinienne et créatrice du blog Les ptits plats palestiniens de Rania.
    Tu ne me connais sûrement pas, sinon, tu aurais sûrement évité de parler de gastronomie israélienne dans cette fameuse vidéo.
    Soit. J’apprécie ton travail et ton (...)

  • "Jérusalem vit" : la première exposition du musée palestinien

    La direction du musée palestinien, situé près de Ramallah en Cisjordanie occupée, a inauguré samedi sa première exposition, présentant des œuvres reliant à la ville sacrée de Jérusalem lors d’une séance réservée à la presse. L’exposition intitulée "Jérusalem vit" sera ouverte au public à partir de dimanche dans la ville universitaire de Bir Zeit. Dans l’une des salles du musée, un paysage de Cisjordanie est récrée grâce à des photographies panoramiques qui s’étalent sur les quatre murs, plaçant également le (...)