Les Amis d’Al-Rowwad

Le premier camp d’hiver

Le nouveau programme de support scolaire, qui a récemment débuté dans les locaux du nouveau centre culturel, vient d’organiser le premier camp d’hiver en collaboration avec Al Rowwad.

Les activités de ce camp se sont déroulées pendant quatre jours :
trois jours dans le centre AlRowwad et un jour d’excursion à Jericho.
Elles ont touché des enfants agés de 7 a 14 ans.

Panorama des activités

Le premier jour avait pour objectif de repartir les enfants selon quatre orientations : la peinture, le théâtre, les jeux et la réduction du stress.
Ce jour-la, la plupart des activités furent de type récréationnel.
Objectif : décharge du stress et amusement.

Le deuxième jour, les jeunes furent repartis en deux groupes en mettant l’accent soit sur les activités sportives soit sur des jeux culturels.
Objectif : découvrir les talents des enfants et (encore et toujours) décharger leur stress intérieur.

Le troisième jour a vu l’organisation d’une grande fête dans la salle polyvalente du centre Al Rowwad.
Objectif : se défouler mais aussi apprendre.

Au programme :

1. Quelques représentations de danse ’dabke’ accompagnées par la chorale du centre
2. Présentation d’une courte pièce de théâtre mettant en scène les problèmes rencontrés par les élèves paresseux en classe. L’objectif était d’encourager ces élèves à se montrer plus actifs à l’école. Ce sont les jeunes de l’équipe théâtrale AlRowwad qui ont monte cette pièce.
3. Théâtre de marionnettes. Présentation d’un spectacle didactique intitulé ’Abu alafkar’ (le père des idées) (*). Un nouvel encouragement a bien étudier et a éviter la paresse.

Le quatrième jour, c’était l’excursion à Jericho.
Les enfants se sont rendus au parc d’attractions " Al-Babay". La, ils se sont défoulés sur les jeux, ils sont montés à cheval et à dos de chameau. La culture était aussi au programme puisque les enfants ont aussi visité le palais Isham (**).
Cette merveilleuse journée a permis l’intégration des enfants, des volontaires et de l’équipe du programme de support scolaire. Une excellente entrée en matière pour ce tout nouveau programme que nous présenterons en détails très bientôt.

*) Abu Alafkar /)

Le père des idées

Un génie distribue des cadeaux magiques pour les enfants qui sont excellents :
Crayons magiques, livres magiques, ...
Un enfant paresseux veut avoir un cadeau.
Mais les autres critiquent, ne veulent pas parce qu’il n’a pas travaillé.
Le père des idées lui demande si c’est vrai.
Il répond "oui" mais je veux quand même un cadeau.
Le père des idées refuse. Il lui dit de travailler.
L’enfant part, puis commence à réfléchir. Il veut prouver qu’il peut être le meilleur
Il demande à ses parents de le faire lever tôt.
Les parents croient d’abord qu’il est malade.
Mais ils finissent par faire ce qu’il demande.
L’enfant travaille fort et est le premier de la classe.
A la fin de l’année il reçoit l’autorisation de faire trois souhaits.
1er souhait : je veux que les parents et les profs écoutent les enfants ;
2eme souhait : je veux que justice et égalité règnent partout sur la terre ;
3eme souhait : je veux que tout le monde vive en liberté : pas de guerre, pas d’occupation, pas d’injustice.
Le génie trouve que c’est difficile mais on va essayer.
Mais le tout se termine par un chant

(**) Palais Isham : Magnifique palais construit pas le caliphe Hisham bin AbdulMalek , dynastie des Ommeyades, en 724 PC.

Documents à télécharger

  Texte avec photos du camp d’hiver


FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Le Festival Ciné-Palestine démare fort

    La 3ème édition du Festival Ciné-Palestine se déroulera du 2 au 11 juin 2017.
    Au programme, des films bien sûr, avec 19 séances pour 14 longs et 9 courts, mais aussi des nouveautés. Sont prévus, un concert, une séance en plein air, une master class et une compétition de courts-métrages.
    En bref, la continuité de notre engagement pour le cinéma palestinien, en diversifiant nos propositions pour des spectateurs toujours plus (...)

  • « Israël » aboie : les prisonniers palestiniens sont debout

    Les prisonniers palestiniens ont entamé une grève de la faim collective, à partir du 17 avril, la journée nationale du prisonnier palestinien. 1500 prisonniers détenus dans la plupart des prisons sionistes, sur le total de 7500, ont rejoint la grève, annoncée par Marwan Barghouty, dirigeant au Fateh. Les grévistes appartiennent à la plupart des mouvements de résistance. Ils réclament la cessation des pratiques immorales et inhumaines à leur encontre, et d’être considérés comme des êtres humains. Ils (...)

  • Barcelone : un pas de plus vers une « Zone libre d’apartheid » !

    LE CONSEIL MUNICIPAL DE BARCELONE a voté aujourd’hui en session plénière une déclaration officielle qui favorise l’inclusion dans les contrats signés notamment avec des entreprises liées à l’occupation israélienne en Palestine, de clauses assurant le respect des droits des êtres humains. « La reconnaissance par la municipalité de Barcelone du droit à défendre les droits des Palestiniens par des actions non violentes de BDS n’est pas simplement le triomphe de la liberté d’expression et des droits (...)