Les Amis d’Al-Rowwad

Le neveu de Mustapha a été assassiné hier

Si vous lisez la presse occidentale ou écoutez les nouvelles , vous n’entendrez probablement pas parler de l’histoire ci-dessous. Comme la BBC, on vous dira que des Palestiniens se sont introduits dans une colonie israélienne et ont blessé des colons par exemple.

Mais des jeunes Palestiniens tués par l’armé israélienne, pas un mot. De toute façon, si on en parlait, ce serait encore probablement de leur faute. Ils n’ont qu’à se montrer gentils avec les soldats d’occupation.

Alors voici une autre histoire pour balancer un peu l’info.

Le neveu de Mustapha a été assassiné hier après-midi. Mustapha est physiothérapeute. Il soigne Khalil, un petit garçon de 7 ans dont je m’occupe dans le camp d’Aida. Mustapha est toujours prêt à rendre service. Il est formidable.

Hier Mustapha a perdu son neveu Qusai, 17 ans, tué de façon atroce par l’armée israélienne qui avait envahi Bethléem. Lundi après-midi l’armée israélienne a envahi Bethléem et a encerclé une maison située au sud de la ville ayant l’intention de s’emparer d’un ‘terroriste’ (membre du Jihad islamique) .
Des témoins oculaires signalent que l’armée a renfermé les journalistes présents sur le terrain dans une maison voisine afin de les empêcher de rapporter les faits.

Pendant les 5 heures d’attaque, la maison de la personne recherchée a été partiellement détruite par les bulldozers. Six civils ont été blessés au cours de plusieurs heures de heurts entre les jeunes et les soldats. Qusai, le neveu de Mustapha, a reçu une balle dans le ventre et est décédé. Selon les informations que m’a fournies Mustapha, son neveu aurait reçu une balle dumdum, c’est-à-dire une balle qui explose à l’intérieur du corps et donne peu de chance de survie. Ce type de balles est d’ailleurs prohibé.

Avec son estomac et ses intestins sur le trottoir, Qusai n’avait aucune chance.
Les sources médicales rapportent que plusieurs autres personnes, essentiellement des jeunes, ont été blessées par balles en caoutchouc et balles réelles. Mohalled, 13 ans, a été blessé par balle réelle dans la tête et par balle en caoutchouc dans la jambe. Son état est jugé stable après une opération à l’hôpital de Beit Jala.

Je suis allée à l’enterrement de Qusai aujourd’hui et j’ai salué Mustapha qui restait très digne. Que faire de plus ?

M., bénévole au centre Al Rowwad



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • La chanteuse palestinienne Rim Banna n’est plus

    Nous apprenons avec tristesse ce samedi le décès de la chanteuse palestinienne Rim Banna, des suites d’un cancer diagnostiqué il y a neuf ans.
    Agée de 51 ans seulement, l’artiste, citoyenne palestinienne israélienne, s’est éteinte à Nazareth, la ville où elle était née, a précisé sa famille.
    Sa démarche artistique a toujours été guidée par une volonté d’exprimer l’identité du peuple palestinien à travers sa musique traditionnelle, qu’elle a contribué à préserver et à promouvoir à travers ses disques et tournées (...)

  • Fermetures de comptes : pour qui travaille PayPal ?

    Communiqué de l’AFPS
    Le 26 janvier, nous apprenions la fermeture de notre compte PayPal par un simple e-mail de PayPal Europe, sans contact préalable avec nous. Le jour-même, et alors qu’officiellement cela n’avait fait l’objet d’aucune déclaration de PayPal, des sites internet israéliens relayés par des officines françaises utilisaient cette information pour se déchaîner contre nous. Par qui avaient-ils donc été prévenus ?
    Nous avons envoyé dès le 29 janvier une lettre recommandée à PayPal Europe, pour (...)

  • Aidez le festival « PALESTINE EN VUE » 2018 !

    Merci de vous proposer pour renforcer nos équipes, diffuser l’information, participer aux projections etc, nous avons besoin de bénévoles ! Même si erap n’est composée que de bénévoles, n’a pas de frais de locaux, nous avons besoin de dons privés pour les frais de communication, frais de transport des invités, frais de traduction de films etc.. Merci de votre soutien financier et/ou de votre participation à nos activités :
    La réduction d’impôts est de 66% dans la limite de 20% du revenu imposable (...)