Les Amis d’Al-Rowwad

Le neveu de Mustapha a été assassiné hier

Si vous lisez la presse occidentale ou écoutez les nouvelles , vous n’entendrez probablement pas parler de l’histoire ci-dessous. Comme la BBC, on vous dira que des Palestiniens se sont introduits dans une colonie israélienne et ont blessé des colons par exemple.

Mais des jeunes Palestiniens tués par l’armé israélienne, pas un mot. De toute façon, si on en parlait, ce serait encore probablement de leur faute. Ils n’ont qu’à se montrer gentils avec les soldats d’occupation.

Alors voici une autre histoire pour balancer un peu l’info.

Le neveu de Mustapha a été assassiné hier après-midi. Mustapha est physiothérapeute. Il soigne Khalil, un petit garçon de 7 ans dont je m’occupe dans le camp d’Aida. Mustapha est toujours prêt à rendre service. Il est formidable.

Hier Mustapha a perdu son neveu Qusai, 17 ans, tué de façon atroce par l’armée israélienne qui avait envahi Bethléem. Lundi après-midi l’armée israélienne a envahi Bethléem et a encerclé une maison située au sud de la ville ayant l’intention de s’emparer d’un ‘terroriste’ (membre du Jihad islamique) .
Des témoins oculaires signalent que l’armée a renfermé les journalistes présents sur le terrain dans une maison voisine afin de les empêcher de rapporter les faits.

Pendant les 5 heures d’attaque, la maison de la personne recherchée a été partiellement détruite par les bulldozers. Six civils ont été blessés au cours de plusieurs heures de heurts entre les jeunes et les soldats. Qusai, le neveu de Mustapha, a reçu une balle dans le ventre et est décédé. Selon les informations que m’a fournies Mustapha, son neveu aurait reçu une balle dumdum, c’est-à-dire une balle qui explose à l’intérieur du corps et donne peu de chance de survie. Ce type de balles est d’ailleurs prohibé.

Avec son estomac et ses intestins sur le trottoir, Qusai n’avait aucune chance.
Les sources médicales rapportent que plusieurs autres personnes, essentiellement des jeunes, ont été blessées par balles en caoutchouc et balles réelles. Mohalled, 13 ans, a été blessé par balle réelle dans la tête et par balle en caoutchouc dans la jambe. Son état est jugé stable après une opération à l’hôpital de Beit Jala.

Je suis allée à l’enterrement de Qusai aujourd’hui et j’ai salué Mustapha qui restait très digne. Que faire de plus ?

M., bénévole au centre Al Rowwad



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Enorme succès du Théâtre de la Liberté de Jénine à New York !

    Le Freedom Theater, qu’Israël a tout fait pour empêcher de sortir de Jénine et de se rendre aux Etats-Unis, vient de remporter un énorme succès à New York, avec une salle comble pour ses 10 représentations de sa pièce "Le Siège" !
    La pièce, qui représente une brillante commémoration de la résistance à l’occupation, à l’intérieur de l’église de la Nativité à Bethléem en 2002, avait été censurée pendant plus d’un an aux USA.
    Mais les organisateurs américains de la tournée ont finalement réussi à vaincre les (...)

  • Une population attaquée de toutes parts mais qui ne fléchit pas !

    J’étais en Cisjordanie occupée en octobre 2015, il y a deux ans. L’atmosphère était à l’effervescence du déclenchement de ce que les Occidentaux ont appelé « l’Intifada des Couteaux », et que les Palestiniens nommaient « Intifada Al-Aqsa ».
    Les funérailles des martyrs drainaient des milliers de Palestiniens que la perte de ces jeunes gens déchirait mais qui soutenaient leurs actions sans réserve. Les Palestiniens avaient le sentiment qu’ils vivaient une nouvelle forme de résistance, peut-être plus (...)

  • L’ONU cible les sociétés qui opèrent dans les colonies

    Menacées d’être inscrites sur une « liste noire », des compagnies font savoir qu’elles ne renouvelleraient pas leurs contrats. Tel-Aviv tente d’en empêcher la publication.
    La décision avait été prise en mars 2016 par le Conseil des droits de l’homme des Nations unies : créer une « liste noire » des entreprises dans le monde qui opèrent dans les territoires occupés par Israël, à savoir la Cisjordanie et Jérusalem-Est, ainsi que le plateau du Golan. Une motion proposée par la Palestine et les États arabes qui (...)