Les Amis d’Al-Rowwad

Le Festival Ciné-Palestine 2017 : une 3ème édition couronnée de succès.

Avec une fréquentation record qui dépasse les 2 700 festivaliers, le FCP, qui a eu lieu du 2 au 11 juin 2017, a renforcé son statut de rendez-vous incontournable de l’agenda culturel parisien. À Paris et en Seine Saint-Denis, le FCP est devenu le forum privilégié pour la promotion et la diffusion du cinéma palestinien.

Quelques chiffres sur cette brillante édition :

Cette année encore, le FCP a su relever le défi de mettre en lumière la diversité, la vitalité et la qualité du cinéma palestinien. Cette 3ème édition avait été marquée par une hausse significative de la fréquentation. En 2016, la 2ème édition a réuni 2 300 spectateurs pour 15 jours de programmation. Cette année, la fréquentation est en nette progression puisque ce sont près de 2 700 personnes qui se sont déplacées, pour assister aux différentes rencontres cinématographiques et culturelles qui ont ponctué ces 10 jours de festivités.

Le FCP s’est inscrit dans la continuité de ses précédentes éditions en proposant une
programmation riche et variée, à l’image de la scène artistique palestinienne. C’est autour des 27 films, que plusieurs générations de réalisateur-trice-s palestiniens et internationaux ont rencontré le public du Festival.

Les 19 séances, programmées dans nos 5 cinémas partenaires, Le Luminor Hôtel de Ville et Les 3 Luxembourg à Paris, Le Méliès à Montreuil, L’Écran à Saint Denis, et Le Studio à Aubervilliers, sont nombreuses à avoir fait salle comble.

Au programme de cette édition  : 14 longs-métrages et 13 courts-métrages, avec de nombreux films documentaires, de fiction ou encore d’animation, qui ont offert une multiplicité de points de vue artistiques autour de la question palestinienne. Pour cette 3ème édition, la programmation a été enrichie par : 2 focus thématiques, avec la rétrospective Mohammad Bakri et le « Regards croisés sur 1967 » ; la master-class Mohammad Bakri ; 2 concerts et une soirée en plein air. Le FCP a organisé, pour la première fois de son histoire, un Concours du court-métrage, récompensant le talent de jeunes cinéastes palestiniens.

Le comité d’organisation du FCP entend intensifier ses efforts d’accompagnement à la
création, à la production et à la diffusion du cinéma palestinien. Afin d’établir des relations durables entre les acteurs de l’industrie du cinéma, palestiniens et français, le comité souhaite mettre en place des journées de rencontres dédiées aux
professionnels, dès la prochaine édition, en 2018.

Le comité d’organisation du FCP 2017.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Trump peut remettre son "deal du siècle" dans sa culotte !

    Du fric... demandé aux pays arabes... pour améliorer la situation économique des Palestiniens, mais en échange du renoncement de ces derniers à leur indépendance et à tous leurs droits, la réponse est unanime : c’est NON !
    Ils peuvent toujours se réunir à Bahrein en ce moment, l’ensemble des Palestiniens, y compris l’Autorité Palestinienne et les hommes d’affaires palestiniens ont déjà rejeté le fameux plan, plein de mépris et de racisme, dont Jared Kushner a révélé l’essentiel du contenu.
    Sans le moindre (...)

  • La mention « colonie israélienne » obligatoire pour les aliments, selon l’avocat de la CJUE

    Selon l’avocat général de la Cour de Justice de l’Union européenne, dont l’avis est le plus souvent suivi en dernière instance par les juges, le consommateur doit être informé lorsqu’un produit alimentaire provient des colonies israéliennes.
    L’affaire remonte à 2016, quand le gouvernement français a publié un avis aux opérateurs économiques indiquant que les denrées alimentaires en provenance des territoires occupés par Israël devaient porter la mention « colonie israélienne » ou des termes équivalents. (...)

  • Appel à action : Non à une résolution par l’assemblée nationale condamnant la critique de l’état d’Israël !

    LE SAVIEZ VOUS ?
    Le député Sylvain Maillard, président du groupe d’études sur l’antisémitisme, a proposé à d’autres députés de voter une résolution visant à assimiler la critique légitime du régime israélien à de l’antisémitisme.
    Contactez vos députés pour leur demander de s’opposer à cet amalgame honteux !
    ECRIVEZ A VOS DEPUTES dont l’adresse est ici :
    http://www2.assemblee-nationale.fr/qui
    Le texte de cette résolution est consultable ici : Proposition de résolution définition IHRA (mai 2019).
    Il est (...)