Les Amis d’Al-Rowwad

La pièce « Handhala »

« Handhala » est une adaptation théâtrale des caricatures du dessinateur palestinien Al-Ali, qui fût assassiné à Londres en 1987 par un agent du Mossad. Cette pièce fait vivre certains personnages-clés dans ses caricatures, ainsi que ses pensées et la conscience humaine qu ?il a créée à travers le personnage de Handhala, pour la mémoire et contre l ?oubli, et pour les revendications continues pour les droits des Palestiniens et leur indépendance ? un cri qui reste jusqu ?aujourd ?hui valable dans un monde qui perd les vraies valeurs humaines que nous partageons.

Le texte de cette pièce a été créé à partir des caricatures de l ?artiste Naji Al-Ali, que j ?ai regroupées. Je ne prétends pas avoir écrit le texte de cette pièce, mais l ?avoir adapté « théâtralement » et ajouté quelques touches selon ma compréhension des caricatures, le vrai concepteur étant Al-Ali.

Abdelfattah Abusrour



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Wardi : 70 ans après la Nakba, l’espoir est toujours vivant

    Les trop rares films palestiniens, ou faisant entendre des voix palestiniennes, sont souvent de beaux films ; malgré leurs mauvaises dispositions, les critiques, lorsqu’ils en parlent, au lieu de le nier, mettent plutôt en œuvre divers procédés pour les affaiblir et les neutraliser. Il est donc intéressant de jeter un coup d’œil sur quelques sites de cinéma avant de parler du film lui-même.
    aVoir-aLire introduit ainsi le film : « Sidi a été chassé de son village en 1948. » Par qui ? Pourquoi ? Ces (...)

  • Et la terre, comme la langue (DOCUMENTAIRE, 1997)

    Voici la publication du vendredi, jour dédié aux inspirations de la Poésie française : Un documentaire d’Élias Sanbar et Simone Bitton réalisé en 1997. Mise en ligne par Arthur Yasmine, poète vivant, dans l’unique objet de perpétuer la Poésie sur tous les fronts.
    Notice : On a du mal à se représenter, en Occident, l’immense popularité dont jouissent les poètes en Orient. Du Moyen-Orient à l’Afrique du Nord, non seulement on lit plus de poèmes que de romans, mais aussi on considère la poésie comme un art (...)

  • "L’antisionisme est une opinion et l’antisémitisme un délit"

    Avec la proposition de certains députés pour pénaliser l’antisionisme au même titre que l’antisémitisme, après les injures antisémites adressées à Alain Finkielkraut, "on met le doigt dans un processus totalitaire" avec un retour du délit d’opinion, analyse lundi 18 février sur franceinfo le journaliste et historien Dominique Vidal, auteur de Antisionisme = antisémitisme ? plus loin, Dominique Vidal continue : "Nous avons des lois antiracistes, la loi de 1881, la loi de 1972, nous avons aussi un Code (...)