Les Amis d’Al-Rowwad

"La Vérité perdue en mer", le film sur l’attaque israélienne du Mavi Marmara en avant-première à la librairie Résistances ! jeudi 20 septembre

Rifat Audeh*, l’un des survivants de cette attaque qui a fait 10 morts, le 31 mai 2010, parmi les passagers de ce bateau humanitaire turc, nous présentera jeudi 20 septembre au soir un film saisissant, avec des séquences filmées pendant l’attaque qu’il a pu soustraire aux fouilles des autorités israéliennes lorsque le navire a été dérouté sur Ashdod et que les passagers ont été arrêtés.

Il nous propose un document saisissant qui dénonce, preuves à l’appui, la version mensongère de l’attaque diffusée par Israël, qui a tenté de jeter le discrédit sur des militants pacifiques et de salir leur mémoire pour justifier leur assassinat.

Le 31 mai 2010, les 580 passagers, embarqués à bord du Mavi Marmara, ont subi un sort dramatique. Des commandos israéliens ont donné l’assaut au navire, en pleine nuit, par voie aérienne et maritime, et ont ouvert le feu sur les militants pacifiques non armés qui tentaient de se défendre avec les « moyens du bord ».

VOIR LA BANDE-ANNONCE SUR LE SITE DU FILM :

https://videopress.com/v/oMkl9D9L

Dix d’entre eux ont été tués dans l’attaque. Les rapports d’autopsie constatent des impacts de « balles tirées à bout portant (dans la tempe ou le visage) ou dans le dos et à l’arrière de la tête ». Des dizaines d’autres ont été blessés.

Les témoignages des militants survivants et les constats des médecins légistes invalident la version que le gouvernement israélien a essayé d’imposer dans les médias, celle de militants armés qui attaquent les soldats israéliens, les obligeant à se défendre.

* Rifat Audeh, Palestinien vivant en Jordanie, milite depuis longtemps pour la reconnaissance des droits palestiniens. Il vient de terminer une maîtrise en journalisme et études des médias à l’Université de Newcastle (Grande-Bretagne).

Alors, réservez votre jeudi 20 septembre pour participer à la projection de ce film et au dialogue avec son réalisateur palestinien.

La projection débutera à 19 H 30 et dure 56 minutes. Elle est sous-titrée en français.

L’accueil à la librairie Résistances débutera à 19 H. L’entrée est libre.

Librairie Résistances 4 Villa Compoint, 75017 Paris (angle du 40 rue Guy Môquet). Métro Guy Môquet ou Brochant, ligne 13. Bus 31 arrêt Davy-Moines.

Téléphone 01 42 28 89 52

Site web www.librairie-resistances.com



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Ségrégation géographique en Palestine : Google Maps épinglé

    Pourriez-vous imaginer que l’application Google Maps, sur votre propre smartphone, puisse vous mettre en danger ? Ou nier l’existence de votre ville, village ou même de votre pays ? Cela paraît inimaginable mais, pourtant, cela est bien réel.
    C’est ce que vient de démontrer l’ONG palestinienne 7amleh – Le centre arabe pour le développement des médias sociaux – dans son rapport publié mardi 18 septembre, intitulé « Ségrégation cartographique : Google Maps et les droits de l’homme des Palestiniens ». (...)

  • Nous avons perdu notre théâtre à Gaza

    Le théâtre ASHTAR condamne avec une grande rage et une profonde douleur l’attaque brutale de
    l’occupation israélienne sur le théâtre Al Mishal à Gaza, qui a réduit à zéro l’immeuble de six étages.
    Al Mishal était le siège du groupe de jeunes d’ASHTAR à Gaza depuis 2008. Il avait été le lieu de
    plusieurs productions du théâtre ASHTAR ; « Les Monologues de Gaza », « Roméo et Juliette à Gaza »,
    « Hanin », « Le Jardin des Fleurs », « Les Enfants d’Hercule » et beaucoup d’autres…
    Les atrocités de l’occupant se sont (...)

  • Le Cinéma des Enfants de Gaza : appel au soutien

    Chers amis et sympathisants du Gaza Children Cinema, avant toute chose, nous aimerions redire notre sincère gratitude pour votre soutien aimable et généreux à notre initiative éducative à Gaza : le Cinéma des enfants de Gaza.
    Nous sommes restés silencieux au cours des derniers mois, mais nous avons toujours été occupés à organiser des activités de collecte de fonds pour prolonger le formidable élan du projet afin d’atteindre les communautés d’enfants de Gaza. Nous avons également travaillé de façon très (...)