Les Amis d’Al-Rowwad

"La Guerre l’Ombre en Syrie", samedi 1er juin à la Librairie Résistances

La Librairie Résistances aura le plaisir de recevoir, samedi 1er juin à 17 heures, le journaliste indépendant Maxime Chaix pour la présentation de son livre "La guerre de l’ombre en Syrie : CIA, pétrodollars et Djihad".

L’auteur, apporte dans cet ouvrage passionnant des preuves irréfutables sur le rôle prépondérant d ‘une vaste coalition d’intérêts, des Etats-Unis à l’Arabie Saoudite en passant par la France, Israël, ou encore le Qatar et la Turquie, dans l’avènement de « l’Etat islamique en Irak et en Syrie » (Daech).

Ces preuves sont irréfutables parce qu’elles émanent toutes de sources publiques, et qu’elles résultent pour partie d’aveux de ceux-là mêmes qui ont sciemment encouragé et armé les « djihadistes », sous couvert d’aide à de fantomatiques « rebelles modérés » en lutte contre le régime dictatorial de Bachar al Assad. Régime pour lequel Maxime Chaix ne manifeste au demeurant aucune indulgence, soit dit en passant.

Samedi 1er juin à 17 heures

Librairie Résistances
4 Villa Compoint
75017 - Paris
(M° ligne 13 : Guy Moquet ou Brochant ; bus ligne 31 arrêt Davy-Moines)



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Trump peut remettre son "deal du siècle" dans sa culotte !

    Du fric... demandé aux pays arabes... pour améliorer la situation économique des Palestiniens, mais en échange du renoncement de ces derniers à leur indépendance et à tous leurs droits, la réponse est unanime : c’est NON !
    Ils peuvent toujours se réunir à Bahrein en ce moment, l’ensemble des Palestiniens, y compris l’Autorité Palestinienne et les hommes d’affaires palestiniens ont déjà rejeté le fameux plan, plein de mépris et de racisme, dont Jared Kushner a révélé l’essentiel du contenu.
    Sans le moindre (...)

  • La mention « colonie israélienne » obligatoire pour les aliments, selon l’avocat de la CJUE

    Selon l’avocat général de la Cour de Justice de l’Union européenne, dont l’avis est le plus souvent suivi en dernière instance par les juges, le consommateur doit être informé lorsqu’un produit alimentaire provient des colonies israéliennes.
    L’affaire remonte à 2016, quand le gouvernement français a publié un avis aux opérateurs économiques indiquant que les denrées alimentaires en provenance des territoires occupés par Israël devaient porter la mention « colonie israélienne » ou des termes équivalents. (...)

  • Appel à action : Non à une résolution par l’assemblée nationale condamnant la critique de l’état d’Israël !

    LE SAVIEZ VOUS ?
    Le député Sylvain Maillard, président du groupe d’études sur l’antisémitisme, a proposé à d’autres députés de voter une résolution visant à assimiler la critique légitime du régime israélien à de l’antisémitisme.
    Contactez vos députés pour leur demander de s’opposer à cet amalgame honteux !
    ECRIVEZ A VOS DEPUTES dont l’adresse est ici :
    http://www2.assemblee-nationale.fr/qui
    Le texte de cette résolution est consultable ici : Proposition de résolution définition IHRA (mai 2019).
    Il est (...)