Les Amis d’Al-Rowwad

Festival Ciné-Palestine : Lancement campagne crowdfunding

Cher-ère-s ami-e-s et proches du Festival Ciné-Palestine,

Nous sommes en pleine préparation de la 4ème édition du FCP, qui se tiendra cette année du 25 mai au 3 juin 2018, à Paris, Saint-Denis, Montreuil et Aubervilliers. Nous vous sollicitons pour le lancement de notre campagne de financement participatif.. Nous avons jusqu’au 25 mai pour réaliser notre objectif de 10 000€.

Nous vous demandons aujourd’hui, de nous aider un maximum à diffuser notre campagne parmi vos contacts ! Voici le lien de notre campagne : https://www.helloasso.com/associations/association-du-festival-du-film-palestinien-a-paris/collectes/festival-cine-palestine-2018-4eme-edition

Pour cette nouvelle édition, le FCP souhaite faire découvrir au public français le cinéma palestinien dans toute sa richesse et sa diversité. Par ailleurs, 2018 marque les 70 ans de la Nakba (la Catastrophe), événement central dans l’histoire palestinienne, qui désigne le nettoyage ethnique, le déplacement de la population et la destruction de centaines de villages palestiniens suite à la création de l’Etat d’Israël. La commémoration de ce fait historique constituera le fil conducteur de la programmation de cette 4ème édition.

En plus des projections sur le thème de la Nakba, et de notre Compétition Officielle, le FCP met en place de nouvelles initiatives telles que l’organisation des journées professionnelles : les FCP Ciné-Industry Days. Avec cette proposition, le FCP inaugure son marché du film. L’objectif est de promouvoir la diffusion du cinéma palestinien, en présence de nombreux·ses réalisateurs et réalisatrices palestinien·nes et des professionnels du monde du cinéma.

Une soirée gratuite en plein-air sera aussi organisée, avec une projection, un spectacle de danse et un événement musical.

Nous vous demandons de partager dans tous vos réseaux et parmi tous vos amis notre campagne afin de nous aider à parvenir à notre objectif !

Merci d’avance pour vos précieuses contributions et pour votre fidèle soutien.

N’hésitez pas à vous connecter à notre site et nos réseaux Facebook, Flickr et Twitter pour plus d’informations.

Cordialement,



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Lettre de l’AURDIP à la Ministre de la Justice concernant le projet de résolution demande aux Etats membres de l’UE d’adopter la « définition IHRA » de l’antisémitisme

    Sous la pression du lobby européen inconditionnel de l’Etat d’Israël, un projet de résolution « pour la lutte contre l’antisémitisme et la protection des communautés juives en Europe » sera soumis à la décision finale du Conseil européen « Justice et affaires intérieures » ce jeudi 6 décembre 2018. Ce projet de résolution demande aux Etats membres d’adopter la « définition IHRA » de l’antisémitisme.
    L’AURDIP a interpelé Madame Nicole Belloubet, Ministre de la Justice, qui représentera la France au Conseil qui (...)

  • Les méfaits du lobby israélien mis à nu (Vidéos)

    Grâce à la revue Orient XXI, le public francophone peut désormais visionner l’intégralité de l’enquête d’al-Jazeera sur les pratiques de corruption, d’espionnage et de désinformation du lobby israélien aux Etats-Unis. Il s’agit de 4 épisodes d’une durée de 50 minutes chacun.
    On rappelle que suite à des pressions ouvertement exercées par ce même lobby, l’émir du Qatar, propriétaire de la chaîne, avait retiré le documentaire de sa programmation. Une enquête similaire d’al-Jazeera, conduite en caméra cachée, sur (...)

  • Dominique GRANGE - Détruisons le mur ! (ترجمة إلى العربية)

    En 2010, je suis allée chanter à Ramallah, en Cisjordanie occupée. J’ai vu dans quelles conditions les Palestiniens vivent, confinés sur ce bout de terre… J’ai vu l’armée d’occupation israélienne dans les rues de Jérusalem-Est et ailleurs. J’ai vu les colonies squattant avec arrogance le sommet de collines volées aux Palestiniens. Et partout où je posais mon regard, j’ai vu le mur de l’apartheid, le mur de la honte... J’ai promis aux gens que j’ai rencontrés là-bas de témoigner de ce que j’avais vu et (...)