Les Amis d’Al-Rowwad

Evolution du Play bus ou Bus de Jeux

Compte tenu du succès du « Play- bus », ou Bus de jeux, qui arpente avec plus ou moins de facilité les routes de Cisjordanie pour offrir aux enfants des villages les plus isolés l’accès à des jeux proposés par les animateurs, l’idée de construire et de vendre ces jeux a pris naissance.

Les déplacements en Cisjordanie sont difficiles et le terme est faible.
Si le bus de jeux, à la fois ludothèque itinérante et occasion d’animation ludique et socialisante, parvient à toucher chaque année 40 000 enfants, le développement des jouets, leur vente ou mise à disposition permettrait d’étendre et de pérenniser ce programme pédagogique.
Les jeux en vente en Palestine proviennent à 70% des colonies israéliennes et à 30% de Chine, ce qui n’est évidemment pas satisfaisant.
« La journée de l’enfant palestinien » insiste sur l’importance du jeu dans la structuration identitaire de l’enfant.

C’est ainsi qu’Al Rowwad a décidé de faire évoluer le programme initial du bus de Jeux en développant une unité de fabrication de jouets de qualité, en bois, d’extérieurs, éducatifs et mettant en valeur la culture palestinienne.

Un catalogue et des prototypes sont en préparation et 200 écoles sont concernées. Des centres culturels et d’animation locaux et des écoles ont déjà fait savoir leur intérêt pour investir dans ces jeux, 2 écoles en ont déjà acquis une petite vingtaine.
La fabrication de jeux d’inspiration palestinienne intéresse le Ministère de l’Education et de la Culture palestinien qui propose un programme aux enseignants pour l’intégration de ces jeux dans l’éducation des enfants. Le projet bénéficie du soutien du consulat de France à Jérusalem. Un concours va être lancé pour la création de jeux éducatifs intégrant un élément de la culture palestinienne.
En France, les coopérations s’annoncent financières (fondation Anbeer, Amis d’Al Rowwad, certains groupes AFPS,…) ou techniques : le groupe Al Rowwad Dijon propose ainsi d’accueillir des acteurs du Bus de Jeux pour leur formation et perfectionnement aux techniques de fabrication, d’animation spécialisée en jeux, etc...

Ce projet ambitieux et généreux nécessite néanmoins davantage de soutien.
En effet, pour permettre son développement, il faut construire des espaces pour permettre le développement de la fabrication de ces jeux, leur entretien, leur stockage, leur exposition, etc…et acquérir un complément d’outils et les matériaux.

Les objectifs de cette fabrication sont multiples : économique (acquérir une indépendance financière grâce aux produits des ventes), sociaux (créer des emplois et former des professionnels), pédagogique et ludique (permettre un plus large accès des enfants à des jeux de qualité, développer leurs aptitudes telles que adresse, stratégie, attention, sens du collectif, etc.)



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Lettre de l’AURDIP à la Ministre de la Justice concernant le projet de résolution demande aux Etats membres de l’UE d’adopter la « définition IHRA » de l’antisémitisme

    Sous la pression du lobby européen inconditionnel de l’Etat d’Israël, un projet de résolution « pour la lutte contre l’antisémitisme et la protection des communautés juives en Europe » sera soumis à la décision finale du Conseil européen « Justice et affaires intérieures » ce jeudi 6 décembre 2018. Ce projet de résolution demande aux Etats membres d’adopter la « définition IHRA » de l’antisémitisme.
    L’AURDIP a interpelé Madame Nicole Belloubet, Ministre de la Justice, qui représentera la France au Conseil qui (...)

  • Les méfaits du lobby israélien mis à nu (Vidéos)

    Grâce à la revue Orient XXI, le public francophone peut désormais visionner l’intégralité de l’enquête d’al-Jazeera sur les pratiques de corruption, d’espionnage et de désinformation du lobby israélien aux Etats-Unis. Il s’agit de 4 épisodes d’une durée de 50 minutes chacun.
    On rappelle que suite à des pressions ouvertement exercées par ce même lobby, l’émir du Qatar, propriétaire de la chaîne, avait retiré le documentaire de sa programmation. Une enquête similaire d’al-Jazeera, conduite en caméra cachée, sur (...)

  • Dominique GRANGE - Détruisons le mur ! (ترجمة إلى العربية)

    En 2010, je suis allée chanter à Ramallah, en Cisjordanie occupée. J’ai vu dans quelles conditions les Palestiniens vivent, confinés sur ce bout de terre… J’ai vu l’armée d’occupation israélienne dans les rues de Jérusalem-Est et ailleurs. J’ai vu les colonies squattant avec arrogance le sommet de collines volées aux Palestiniens. Et partout où je posais mon regard, j’ai vu le mur de l’apartheid, le mur de la honte... J’ai promis aux gens que j’ai rencontrés là-bas de témoigner de ce que j’avais vu et (...)