Les Amis d’Al-Rowwad

Evolution du Play bus ou Bus de Jeux

Compte tenu du succès du « Play- bus », ou Bus de jeux, qui arpente avec plus ou moins de facilité les routes de Cisjordanie pour offrir aux enfants des villages les plus isolés l’accès à des jeux proposés par les animateurs, l’idée de construire et de vendre ces jeux a pris naissance.

Les déplacements en Cisjordanie sont difficiles et le terme est faible.
Si le bus de jeux, à la fois ludothèque itinérante et occasion d’animation ludique et socialisante, parvient à toucher chaque année 40 000 enfants, le développement des jouets, leur vente ou mise à disposition permettrait d’étendre et de pérenniser ce programme pédagogique.
Les jeux en vente en Palestine proviennent à 70% des colonies israéliennes et à 30% de Chine, ce qui n’est évidemment pas satisfaisant.
« La journée de l’enfant palestinien » insiste sur l’importance du jeu dans la structuration identitaire de l’enfant.

C’est ainsi qu’Al Rowwad a décidé de faire évoluer le programme initial du bus de Jeux en développant une unité de fabrication de jouets de qualité, en bois, d’extérieurs, éducatifs et mettant en valeur la culture palestinienne.

Un catalogue et des prototypes sont en préparation et 200 écoles sont concernées. Des centres culturels et d’animation locaux et des écoles ont déjà fait savoir leur intérêt pour investir dans ces jeux, 2 écoles en ont déjà acquis une petite vingtaine.
La fabrication de jeux d’inspiration palestinienne intéresse le Ministère de l’Education et de la Culture palestinien qui propose un programme aux enseignants pour l’intégration de ces jeux dans l’éducation des enfants. Le projet bénéficie du soutien du consulat de France à Jérusalem. Un concours va être lancé pour la création de jeux éducatifs intégrant un élément de la culture palestinienne.
En France, les coopérations s’annoncent financières (fondation Anbeer, Amis d’Al Rowwad, certains groupes AFPS,…) ou techniques : le groupe Al Rowwad Dijon propose ainsi d’accueillir des acteurs du Bus de Jeux pour leur formation et perfectionnement aux techniques de fabrication, d’animation spécialisée en jeux, etc...

Ce projet ambitieux et généreux nécessite néanmoins davantage de soutien.
En effet, pour permettre son développement, il faut construire des espaces pour permettre le développement de la fabrication de ces jeux, leur entretien, leur stockage, leur exposition, etc…et acquérir un complément d’outils et les matériaux.

Les objectifs de cette fabrication sont multiples : économique (acquérir une indépendance financière grâce aux produits des ventes), sociaux (créer des emplois et former des professionnels), pédagogique et ludique (permettre un plus large accès des enfants à des jeux de qualité, développer leurs aptitudes telles que adresse, stratégie, attention, sens du collectif, etc.)



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Le Festival Ciné-Palestine démare fort

    La 3ème édition du Festival Ciné-Palestine se déroulera du 2 au 11 juin 2017.
    Au programme, des films bien sûr, avec 19 séances pour 14 longs et 9 courts, mais aussi des nouveautés. Sont prévus, un concert, une séance en plein air, une master class et une compétition de courts-métrages.
    En bref, la continuité de notre engagement pour le cinéma palestinien, en diversifiant nos propositions pour des spectateurs toujours plus (...)

  • « Israël » aboie : les prisonniers palestiniens sont debout

    Les prisonniers palestiniens ont entamé une grève de la faim collective, à partir du 17 avril, la journée nationale du prisonnier palestinien. 1500 prisonniers détenus dans la plupart des prisons sionistes, sur le total de 7500, ont rejoint la grève, annoncée par Marwan Barghouty, dirigeant au Fateh. Les grévistes appartiennent à la plupart des mouvements de résistance. Ils réclament la cessation des pratiques immorales et inhumaines à leur encontre, et d’être considérés comme des êtres humains. Ils (...)

  • Barcelone : un pas de plus vers une « Zone libre d’apartheid » !

    LE CONSEIL MUNICIPAL DE BARCELONE a voté aujourd’hui en session plénière une déclaration officielle qui favorise l’inclusion dans les contrats signés notamment avec des entreprises liées à l’occupation israélienne en Palestine, de clauses assurant le respect des droits des êtres humains. « La reconnaissance par la municipalité de Barcelone du droit à défendre les droits des Palestiniens par des actions non violentes de BDS n’est pas simplement le triomphe de la liberté d’expression et des droits (...)