Les Amis d’Al-Rowwad

Encore des blessés dans le camp de Aïda

Message de AbdelFattah Abu-Srour
Directeur du centre culturel Al-Rowwad

" Il est 16h23, ce mardi 18 Avril 2006. Cela faisait plus de deux heures que les jeeps de l’armée israélienne encerclaient le camp à côté de l’école des filles (de 6 à 9 ans) et que les bombes de gaz lacrymogène et les balles en caoutchouc empoisonnaient le camp. Un de nos enfants, Husam Alazza (15 ans) qui avait le caméra vidéo pour filmer une entrevue avec un autre enfant, pour préparer un reportage pour notre tournée en France et en Belgique à partir du 14 juin jusqu’au 2 août 2006, a essayé de prendre quelques images des jeeps à côté de la mosquée, et en face de l’école. À peine avait-il sortie la tête, une balle en caoutchouc l’a frappé. Heureusement, la balle a cassé le caméscope avant de le blesser à la joue. Il est revenu au centre, le sang coulant sur son visage et son corps.

Les provocations ont continuées pendant toute cette semaine et la semaine dernière lorsque deux fois, ces barbares ont blessé 6 enfants avec leurs balles en caoutchouc. Le gaz a envahit le vieux centre et le nouveau centre aussi. Leur provocation n’a aucune excuse ou justificatif... Ils se cachent derrière leurs véhicules blindés et derrière leurs murs et tours d’observation, et nous où pouvons-nous nous cacher ?

Je remercie les Grands Etats Unis et la Magnifique Union Européen pour leur Sagesse en supportant le plus grand état d’occupation et de racisme, le Grand Israël et de nous punir pour nos crimes de revendiquer la fin de l’occupation et vivre tout simplement comme des êtres humains... Nous resterons fidèles à notre humanité, et à pousser nos cris... pour peut-être qu’un jour quelques sourdes oreilles se décident a écouter... "



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • « on peut sortir un enfant de détention, mais comment sortir la détention des enfants ? » Projet Yes Theatre – Hébron

    Projet Yes Theatre – Hébron soutenu par les Amis d’Al Rowwad
    Taking detention out of children
    « on peut sortir un enfant de détention, mais comment sortir la détention des enfants ? »
    Un programme d’intervention de santé mentale par la pratique de l’art théâtral
    Objectifs du projet et stratégies
    Contribuer à l’amélioration de la santé mentale et du bien-être psychologique d’enfants palestiniens ayant été détenus dans les prisons israéliennes, les aider à poursuivre une vie équilibrée à travers la (...)

  • Le Centre de la paix commence l’année 2018 par une séance de soutien psychologique pour les enfants de Gaza

    Malgré une situation dramatique dans la bande de Gaza , le Centre de la paix de poursuit ses actions et ses activités pour les jeunes et les enfants de Gaza.
    En ce début de cette nouvelle année 2018, le Centre a décidé de poursuivre ses activités d’animation et de soutien psychologique pour les enfants de plusieurs régions dans la bande de Gaza pour leur faire oublier les horreurs de la situation actuelle dans leur prison à ciel ouvert et de différents bombardements israéliens.
    Le lundi 15 janvier (...)

  • Volontaires catholiques en Palestine, ils témoignent

    « La colonisation en Palestine est un cancer qui développe quotidiennement ses métastases » : telle est la conclusion extrêmement forte de Corinne et Laurent Mérer, deux volontaires catholiques qui ont passé trois mois dans les Territoires occupés. » Au printemps 2016, Corinne et Laurent Mérer passent trois mois dans les Territoires occupés à l’appel des églises chrétiennes de Palestine. Cet ancien amiral et son épouse ne sont pas particulièrement sensibilisés à la question israélo-palestinienne. Ils vont (...)