Les Amis d’Al-Rowwad

Encore des blessés dans le camp de Aïda

Message de AbdelFattah Abu-Srour
Directeur du centre culturel Al-Rowwad

" Il est 16h23, ce mardi 18 Avril 2006. Cela faisait plus de deux heures que les jeeps de l’armée israélienne encerclaient le camp à côté de l’école des filles (de 6 à 9 ans) et que les bombes de gaz lacrymogène et les balles en caoutchouc empoisonnaient le camp. Un de nos enfants, Husam Alazza (15 ans) qui avait le caméra vidéo pour filmer une entrevue avec un autre enfant, pour préparer un reportage pour notre tournée en France et en Belgique à partir du 14 juin jusqu’au 2 août 2006, a essayé de prendre quelques images des jeeps à côté de la mosquée, et en face de l’école. À peine avait-il sortie la tête, une balle en caoutchouc l’a frappé. Heureusement, la balle a cassé le caméscope avant de le blesser à la joue. Il est revenu au centre, le sang coulant sur son visage et son corps.

Les provocations ont continuées pendant toute cette semaine et la semaine dernière lorsque deux fois, ces barbares ont blessé 6 enfants avec leurs balles en caoutchouc. Le gaz a envahit le vieux centre et le nouveau centre aussi. Leur provocation n’a aucune excuse ou justificatif... Ils se cachent derrière leurs véhicules blindés et derrière leurs murs et tours d’observation, et nous où pouvons-nous nous cacher ?

Je remercie les Grands Etats Unis et la Magnifique Union Européen pour leur Sagesse en supportant le plus grand état d’occupation et de racisme, le Grand Israël et de nous punir pour nos crimes de revendiquer la fin de l’occupation et vivre tout simplement comme des êtres humains... Nous resterons fidèles à notre humanité, et à pousser nos cris... pour peut-être qu’un jour quelques sourdes oreilles se décident a écouter... "



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Le Festival Ciné-Palestine démare fort

    La 3ème édition du Festival Ciné-Palestine se déroulera du 2 au 11 juin 2017.
    Au programme, des films bien sûr, avec 19 séances pour 14 longs et 9 courts, mais aussi des nouveautés. Sont prévus, un concert, une séance en plein air, une master class et une compétition de courts-métrages.
    En bref, la continuité de notre engagement pour le cinéma palestinien, en diversifiant nos propositions pour des spectateurs toujours plus (...)

  • « Israël » aboie : les prisonniers palestiniens sont debout

    Les prisonniers palestiniens ont entamé une grève de la faim collective, à partir du 17 avril, la journée nationale du prisonnier palestinien. 1500 prisonniers détenus dans la plupart des prisons sionistes, sur le total de 7500, ont rejoint la grève, annoncée par Marwan Barghouty, dirigeant au Fateh. Les grévistes appartiennent à la plupart des mouvements de résistance. Ils réclament la cessation des pratiques immorales et inhumaines à leur encontre, et d’être considérés comme des êtres humains. Ils (...)

  • Barcelone : un pas de plus vers une « Zone libre d’apartheid » !

    LE CONSEIL MUNICIPAL DE BARCELONE a voté aujourd’hui en session plénière une déclaration officielle qui favorise l’inclusion dans les contrats signés notamment avec des entreprises liées à l’occupation israélienne en Palestine, de clauses assurant le respect des droits des êtres humains. « La reconnaissance par la municipalité de Barcelone du droit à défendre les droits des Palestiniens par des actions non violentes de BDS n’est pas simplement le triomphe de la liberté d’expression et des droits (...)