Les Amis d’Al-Rowwad

Du 24 mars au 2 avril 2017 au Centre Pompidou : Cinéma du Réel

Cette année, une grande place sera accordée au cinéma palestinien avec, entre autres, ces deux films :

GHOST HUNTING, de Raed Andoni (94’ – 2017 – Palestine, France, Suisse, Qatar)
Le réalisateur palestinien Raed Andoni organise un casting de comédiens et de professionnels de la construction. Comme lui, ils sont passés par La Moskobiya, le principal centre d’interrogation israélien à Jérusalem ouest. Ensemble, ils reconstituent à Ramallah ce lieu de détention dans lequel les anciens prisonniers vont (re)jouer les interrogatoires et la séquestration. Cette entreprise de re-enactment va conduire les uns et les autres à jouer tantôt les bourreaux, tantôt les victimes dans une démarche cathartique à la fois fascinante et bouleversante.

OFF FRAME AKA REVOLUTION UNTIL VICTORY, de Mohanad Yaqubi (50’ – 2016 – Palestine, France, Liban, Qatar)
« Le film que vous allez voir raconte l’histoire d’un peuple en quête de sa propre image. » Il devient le moyen de sauver ces archives palestiniennes, témoins d’un processus de construction identitaire.

Une question maintenant : ne serait-ce pas une astuce de la part du Cinema du Reel, de mettre la Palestine a l’honneur en 2017, pour pouvoir mettre israel a l’honneur en 2018 (l’annee du 70eme) en disant "on est irreprochables parce que l’an dernier on a mis en avant les Palestiniens" ? Si oui, il faudrqit des maintenant leur ecrire pour leur dire que ca ne marche pas comme ca, que la situation n’est pas symetrique etc.

http://www.cinemadureel.org/fr?set_language=fr



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • « Israël » aboie : les prisonniers palestiniens sont debout

    Les prisonniers palestiniens ont entamé une grève de la faim collective, à partir du 17 avril, la journée nationale du prisonnier palestinien. 1500 prisonniers détenus dans la plupart des prisons sionistes, sur le total de 7500, ont rejoint la grève, annoncée par Marwan Barghouty, dirigeant au Fateh. Les grévistes appartiennent à la plupart des mouvements de résistance. Ils réclament la cessation des pratiques immorales et inhumaines à leur encontre, et d’être considérés comme des êtres humains. Ils (...)

  • Barcelone : un pas de plus vers une « Zone libre d’apartheid » !

    LE CONSEIL MUNICIPAL DE BARCELONE a voté aujourd’hui en session plénière une déclaration officielle qui favorise l’inclusion dans les contrats signés notamment avec des entreprises liées à l’occupation israélienne en Palestine, de clauses assurant le respect des droits des êtres humains. « La reconnaissance par la municipalité de Barcelone du droit à défendre les droits des Palestiniens par des actions non violentes de BDS n’est pas simplement le triomphe de la liberté d’expression et des droits (...)

  • Grève de la faim « Liberté et Dignité » : dès le premier jour, le régime sioniste impose une série de mesures punitives aux grévistes palestiniens

    Alors que plus de 1.600 prisonniers politiques palestiniens ont lancé, lundi 17 avril, une grève de la faim illimitée pour protester contre leurs conditions d’incarcération indignes, le service pénitentiaire du régime sioniste n’a pas tardé une série de mesures punitives contre les prisonniers, en particulier ceux qui mènent la grève. Dans un communiqué publié lundi soir 17 avril, la Commission palestinienne des affaires des prisonniers indiquait que dès le premier jour de grève, des responsables du (...)