Les Amis d’Al-Rowwad

De jeunes Palestiniens sur la scène de la Mutualité ce dimanche.

L’Union Picardie

Ce dimanche 18 juin à 17 heures dans la salle de la Mutualité de Soissons, un concert et un spectacle théâtral seront donnés par l’ensemble de jeunes musiciens de Darna, de Naplouse, et la troupe théâtrale du Centre Culturel Al Rowwad du camp de réfugiés d’Aida à Bethléem (en Palestine).
Accueillie pour un séjour de deux jours par l’Adelfram Picardie et par l’ARG (Association République à Gauche), la centre Al Rowwad (« les pionniers » dans la langue arabe) travaille au développement de la culture, mais également contre la guerre en proposant aux enfants de 10 à 15 ans des activités de théâtre, d’arts plastiques et leur donne un formation informatique.

L’exil

Créé en 1998, ce centre est une institution indépendante animée par une équipe de bénévoles, « dirigée avec passion » par Abedlfattah Abou Srour. Al Rowwad revendique « l’accès à la culture » et a pour but d’assurer aux enfants « le droit de vivre une véritable enfance ».
La pièce de théâtre, écrite et mise en scène par le directeur, s’appelle « Nous sommes les enfants du camp ». Elle retrace l’histoire du peuple palestinien depuis la « Naqba » en 1948 jusqu’aujourd’hui. La Naqba, c’est le désastre, l’exil de toute une partie des Palestiniens lors des massacres et des expulsions qui accompagné la naissance de l’Etat d’Israël.

« Résistance pacifique »

Ce projet répond à deux nécessités : « promouvoir une résistance pacifique par la culture et l’épanouissement des talents de chaque enfant, et, de ce fait, témoigner de leur vie, de leur combat, de leur créativité hors de la Palestine. »
La troupe est, cette année, un mois et demi en France. En plus du spectacle du 18 juin, elle rencontrera le lendemain les jeunes du groupe théâtral du collège Saint-Just et sera accueillie également par la municipalité de Reims.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Nous avons perdu notre théâtre à Gaza

    Le théâtre ASHTAR condamne avec une grande rage et une profonde douleur l’attaque brutale de
    l’occupation israélienne sur le théâtre Al Mishal à Gaza, qui a réduit à zéro l’immeuble de six étages.
    Al Mishal était le siège du groupe de jeunes d’ASHTAR à Gaza depuis 2008. Il avait été le lieu de
    plusieurs productions du théâtre ASHTAR ; « Les Monologues de Gaza », « Roméo et Juliette à Gaza »,
    « Hanin », « Le Jardin des Fleurs », « Les Enfants d’Hercule » et beaucoup d’autres…
    Les atrocités de l’occupant se sont (...)

  • Le Cinéma des Enfants de Gaza : appel au soutien

    Chers amis et sympathisants du Gaza Children Cinema, avant toute chose, nous aimerions redire notre sincère gratitude pour votre soutien aimable et généreux à notre initiative éducative à Gaza : le Cinéma des enfants de Gaza.
    Nous sommes restés silencieux au cours des derniers mois, mais nous avons toujours été occupés à organiser des activités de collecte de fonds pour prolonger le formidable élan du projet afin d’atteindre les communautés d’enfants de Gaza. Nous avons également travaillé de façon très (...)

  • Témoignages de Ziad Medoukh En direct de Gaza-vidéo- Ce vendredi 10 août 2018 Au lendemain de la destruction d’un centre culturel de Gaza

    En direct de Gaza
    Le vendredi 10 août 2018
    Devant le plus important centre culturel de la bande de Gaza
    Le centre culturel El-Misshal pour les jeunes et les enfants de Gaza, détruit totalement par l’aviation israélienne hier jeudi 9 août 2018.
    L’armée israélienne veut détruire la culture à Gaza
    L’armée la plus morale au monde veut priver les enfants de Gaza de leurs loisirs
    Message de Ziad Medoukh, citoyen palestinien de Gaza en direct de ce centre culturel bombardé et détruit totalement par (...)