Les Amis d’Al-Rowwad

Bonne Saint Valentin !

Saint-Valentin : On ne dit pas je t’aime
avec les fleurs du mensonge !
Attention, dimanche 14 février, est le jour de la Saint-Valentin, le jour de
l’amour, pas celui du crime, ni du mensonge !
En raison de sa politique de vol de terres, d’apartheid et de nettoyage
ethnique, Israël ne peut avouer la provenance des tonnes de fleurs qu’il
exporte dans toute l’Europe à cette époque.
Ces fleurs, qui proviennent souvent des colonies implantées
illégalement dans les territoires palestiniens, dont les habitants ont
été chassés, sont étiquetées "Made in Holland".
Ceci est un MENSONGE. Elles ont fait seulement un détour par les Pays-
Bas, où elles sont reconditionnées et parées d’étiquettes trompeuses.
La compagnie israélienne Agrexco,
qui les exporte, construit des serres
sur des terrains annexés, tandis
que les villages palestiniens sont
privés d’eau, que des maisons
palestiniennes sont déclarées
illégales et démolies.
Il y a dix ans, Gaza exportait 80
millions de fleurs par an, des roses
et des oeillets notamment. Depuis le
blocus et les massacres commis par
l’armée israélienne, les fermiers de la bande
de Gaza donnent les fleurs à manger aux
animaux qui leur restent.
L’année dernière, l’occupant israélien s’est vanté d’avoir "desserré" son
blocus en permettant l’exportation de 25 000 fleurs en provenance de
cette bande de terre martyrisée. Quelle générosité après avoir assassiné
1400 personnes, dont des centaines d’enfants et de femmes !
La société palestinienne nous appelle à refuser d’être complices de tous
ces crimes.
Que vous achetiez des fleurs en grande surface, sur le marché, chez le
fleuriste du coin, ou que vous les fassiez livrer, exigez une traçabilité
véritable. "Made in Holland" n’en n’est pas une !
N’offrez pas les fleurs de l’occupation !

Documents à télécharger

  Tract St Valentin


FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Pavillon de la Palestine pour la première fois au Festival de Cannes

    L’Institut du Film de Palestine est heureux d’annoncer la participation de la Palestine pour la première fois au Festival de Cannes avec un Pavillon au Village International de Pontiero. Cette participation au Festival, qui se déroule du 8 au 19 mai 2018, est une étape importante qui renforce le statut de la Palestine sur la carte du cinéma mondial, suite à une présence importante de films palestiniens au prestigieux festival au cours des dernières décennies.
    Cet événement important est organisé (...)

  • La chanteuse palestinienne Rim Banna n’est plus

    Nous apprenons avec tristesse ce samedi le décès de la chanteuse palestinienne Rim Banna, des suites d’un cancer diagnostiqué il y a neuf ans.
    Agée de 51 ans seulement, l’artiste, citoyenne palestinienne israélienne, s’est éteinte à Nazareth, la ville où elle était née, a précisé sa famille.
    Sa démarche artistique a toujours été guidée par une volonté d’exprimer l’identité du peuple palestinien à travers sa musique traditionnelle, qu’elle a contribué à préserver et à promouvoir à travers ses disques et tournées (...)

  • Fermetures de comptes : pour qui travaille PayPal ?

    Communiqué de l’AFPS
    Le 26 janvier, nous apprenions la fermeture de notre compte PayPal par un simple e-mail de PayPal Europe, sans contact préalable avec nous. Le jour-même, et alors qu’officiellement cela n’avait fait l’objet d’aucune déclaration de PayPal, des sites internet israéliens relayés par des officines françaises utilisaient cette information pour se déchaîner contre nous. Par qui avaient-ils donc été prévenus ?
    Nous avons envoyé dès le 29 janvier une lettre recommandée à PayPal Europe, pour (...)