Les Amis d’Al-Rowwad

Appel d’urgence pour Alrowwad

Le centre Al Rowwad du camp de réfugiés d’Aïda traverse actuellement une crise financière.

L’équipe, très engagée, poursuit ses activités essentielles, particulièrement en direction de la jeunesse, mais il n’y a pas la trésorerie nécessaire pour le versement de leurs salaires.
Nous attirons donc votre attention sur cette situation et relayons l’appel des Amis d’Al Rowwad des différents pays pour soutenir le centre dans ce moment difficile.

Nous vous rappelons que vous pouvez adresser un don par chèque à :
Les Amis d’Al Rowwad – 24 rue Custine – 75018 Paris
En précisant au dos du chèque : Appel d’urgence pour Al Rowwad
Et que ce don donne lieu à une déduction fiscale à hauteur de 66%

Vous pouvez aussi choisir de verser votre don en ligne sur la campagne internationale de levée de fonds :
https://www.gofundme.com/emergency-appeal-for-alrowwad?member=391296

Au nom de l’équipe d’Al Rowwad, Les Amis d’Al Rowwad France vous remercie d’avance de votre générosité et de votre soutien.

Appel international :
Les amis d’Al Rowwad à travers le monde - dont les États-Unis, le Royaume-Uni, la France, l’Australie et le Luxembourg - ont décidé de se réunir pour collecter des fonds pour le Centre des arts et de la culture Al Rowwad qui travaille sans relâche à des activités et des camps d’été pour les jeunes du camp de réfugiés d’Aida, à Bethléem, et en soutien aux femmes du camp par le biais d’ateliers et d’activités éducatives.

Nous savons que le monde a assisté à une grande transition au cours des dernières années, où il est difficile pour beaucoup d’exister. Nous voulons donc soutenir les initiatives qu’Al Rowwad propose pour alléger la situation d’un grand nombre de gens dans le camp. Nous nous concentrons sur la collecte de fonds pour les salaires du personnel et pour les camps d’été organisés pour des centaines d’enfants en juillet et en août.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Trump peut remettre son "deal du siècle" dans sa culotte !

    Du fric... demandé aux pays arabes... pour améliorer la situation économique des Palestiniens, mais en échange du renoncement de ces derniers à leur indépendance et à tous leurs droits, la réponse est unanime : c’est NON !
    Ils peuvent toujours se réunir à Bahrein en ce moment, l’ensemble des Palestiniens, y compris l’Autorité Palestinienne et les hommes d’affaires palestiniens ont déjà rejeté le fameux plan, plein de mépris et de racisme, dont Jared Kushner a révélé l’essentiel du contenu.
    Sans le moindre (...)

  • La mention « colonie israélienne » obligatoire pour les aliments, selon l’avocat de la CJUE

    Selon l’avocat général de la Cour de Justice de l’Union européenne, dont l’avis est le plus souvent suivi en dernière instance par les juges, le consommateur doit être informé lorsqu’un produit alimentaire provient des colonies israéliennes.
    L’affaire remonte à 2016, quand le gouvernement français a publié un avis aux opérateurs économiques indiquant que les denrées alimentaires en provenance des territoires occupés par Israël devaient porter la mention « colonie israélienne » ou des termes équivalents. (...)

  • Appel à action : Non à une résolution par l’assemblée nationale condamnant la critique de l’état d’Israël !

    LE SAVIEZ VOUS ?
    Le député Sylvain Maillard, président du groupe d’études sur l’antisémitisme, a proposé à d’autres députés de voter une résolution visant à assimiler la critique légitime du régime israélien à de l’antisémitisme.
    Contactez vos députés pour leur demander de s’opposer à cet amalgame honteux !
    ECRIVEZ A VOS DEPUTES dont l’adresse est ici :
    http://www2.assemblee-nationale.fr/qui
    Le texte de cette résolution est consultable ici : Proposition de résolution définition IHRA (mai 2019).
    Il est (...)