Les Amis d’Al-Rowwad

4 juillet - Meeting de solidarité et d’hommage aux prisonniers politiques palestiniens

Meeting de solidarité et d’hommage aux prisonniers politiques palestiniens

Les prisonniers politiques palestiniens dans les geôles israéliennes ont menés une grève de la faim du 17 avril au 27 mai dernier.

40 jours de lutte contre la machine de guerre coloniale qui ne les a pas épargnés et qui a tout essayé pour les casser.

Plus de 1800 prisonniers demandaient la reconnaissance de leur statut de prisonniers de guerre, la fin de la détention administrative, plus de visites de leur famille, leur droit à des études,....

Malgré les humiliations, les déplacements forcés, les tabassages, les fouilles, les gaz lacrymogènes, l’interdiction du sel, ils n’ont pas lâchés. Pour certains, leur pronostic vital était engagé.

Ils ont finalement décidés d’arrêter leur grève au moment ou des négociations ont été ouvertes concernant leurs revendications.

Les associations signataires ci-dessous appellent à un meeting d’hommage à leur lutte, mais aussi de solidarité avec les prisonniers et pour leurs revendications.

Il nous faut rester vigilants jusqu’à l’obtention de leurs droits et leur libération.

Des interventions et témoignages seront au programme 

Mardi 4 juillet 2017
de 20h à 22h30 

Centre Culturel Algérien
171 rue de la Croix Nivert 75015 Paris
Métro Boucicaut ou Convention



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Enorme succès du Théâtre de la Liberté de Jénine à New York !

    Le Freedom Theater, qu’Israël a tout fait pour empêcher de sortir de Jénine et de se rendre aux Etats-Unis, vient de remporter un énorme succès à New York, avec une salle comble pour ses 10 représentations de sa pièce "Le Siège" !
    La pièce, qui représente une brillante commémoration de la résistance à l’occupation, à l’intérieur de l’église de la Nativité à Bethléem en 2002, avait été censurée pendant plus d’un an aux USA.
    Mais les organisateurs américains de la tournée ont finalement réussi à vaincre les (...)

  • Une population attaquée de toutes parts mais qui ne fléchit pas !

    J’étais en Cisjordanie occupée en octobre 2015, il y a deux ans. L’atmosphère était à l’effervescence du déclenchement de ce que les Occidentaux ont appelé « l’Intifada des Couteaux », et que les Palestiniens nommaient « Intifada Al-Aqsa ».
    Les funérailles des martyrs drainaient des milliers de Palestiniens que la perte de ces jeunes gens déchirait mais qui soutenaient leurs actions sans réserve. Les Palestiniens avaient le sentiment qu’ils vivaient une nouvelle forme de résistance, peut-être plus (...)

  • L’ONU cible les sociétés qui opèrent dans les colonies

    Menacées d’être inscrites sur une « liste noire », des compagnies font savoir qu’elles ne renouvelleraient pas leurs contrats. Tel-Aviv tente d’en empêcher la publication.
    La décision avait été prise en mars 2016 par le Conseil des droits de l’homme des Nations unies : créer une « liste noire » des entreprises dans le monde qui opèrent dans les territoires occupés par Israël, à savoir la Cisjordanie et Jérusalem-Est, ainsi que le plateau du Golan. Une motion proposée par la Palestine et les États arabes qui (...)