Les Amis d’Al-Rowwad

"Nous sommes les photographes"

Cette exposition photo a été réalisée par des jeunes palestiniens du camp de réfugiés de Aida, situé à Bethlehem, à la suite d’un atelier photo tenu par Anne Pasquier (France) et Marie-Eve (Quebec) aux mois de Mai et Juin 2006, au Centre culturel Al-Rowwad.

Neuf jeunes de 12 à 17 ans y ont participé : Issa Nour, Jihad, Ahmed, Mohanad, Husam, Mahmoud, Raneen, Saja et Issa Ismael.

"Nous sommes les photographes, nous sommes palestiniens et nous sommes le futur"
JPEG - 52.2 ko

Cette exposition photo a été réalisée par des jeunes palestiniens du camp de réfugiés de Aida, situé à Bethlehem, à la suite d’un atelier photo tenu par Anne Pasquier (France) et Marie-Eve (Quebec) aux mois de Mai et Juin 2006, au Centre culturel Al-Rowwad.

Les Amis

Malgré l’occupation, nous trouvons toujours le temps de voir nos amis. Nous aimons parler, marcher, boire du thé et jouer ensemble.
Even with the occupation we still have time to see our friends. We like talking, walking, drinking tea and laughing together.

Jeux et activités

Il n’y a pas de place pour jouer. Nous jouons dans les rues, dans nos maisons et sur les toits. Nous n’avons pas beaucoup de jouets donc nous jouons avec n’importe quoi. Nous jouons à l’Hajala (la marelle) ; à cache-cache ; avec des cerfs-volants. Nous jouons au football et au basketball avec, comme paniers, des chaudières sans fond. Nous jouons au volley-ball à l’école ou au camp de réfugiés de Dheisheh. Nous jouons à l’attrape, à des jeux de mains, à la corde à sauter et à Waqa’a Al-Harb.
There are (...)

Maisons et familles

Nos maisons sont petites ; tout comme le camp. Avant nous avions nos villages, nos traditions, nos histoires et maintenant nous sommes des réfugiés.
Our houses are small, so is the camp. Before we had villages, traditions, stories and now we are refugees.

Le camp

C’est petit. Nos terres se réduisent. Les Israéliens séparent les villages palestiniens les uns des autres. Ils ont commencé à construire le Mur il y a trois ans.
It is very small. Our land is shrinking. Israelis are cutting the Palestinian villages from each other. They started the Wall three years ago.

L’école

Les écoles sont très petites avec trop d’enfants. Il n’y a seulement que deux écoles dans le camp. L’école pour les filles est désormais juste à côté du Mur. L’école des garçons n’est pas située dans le camp mais à Beit Jala. Il y a deux horaires ; le premier de 7h à 12h30 pour les classes de 5eme à 9ème ; le second de 12h à 16h pour les niveaux de 1 à 4.
L’éducation, c’est important. C’est le seul moyen que nous avons. Etudier est notre façon de résister.
The schools are very small with too many children. There (...)

"We are the Photographers, We are Palestinians and We are the future"

This photo exhibition has been realized by 9 young Palestinians ; aged 12 from 17 years old, following a workshop that was held in May and June 2006 by Anne (France) and Marie-Eve (Quebec) in Al-Rowwad Centre ; at Aida Refugee Camp, in Bethlehem, Occupied Palestinian Territories.
Nine young photographers have actively participated into the project : Issa Nour, Jihad, Ahmed, Mohanad, Husam, Mahmoud, Raneen, Saja et Issa Ismael. With only two digital cameras, the young photographers found a (...)

FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Enorme succès du Théâtre de la Liberté de Jénine à New York !

    Le Freedom Theater, qu’Israël a tout fait pour empêcher de sortir de Jénine et de se rendre aux Etats-Unis, vient de remporter un énorme succès à New York, avec une salle comble pour ses 10 représentations de sa pièce "Le Siège" !
    La pièce, qui représente une brillante commémoration de la résistance à l’occupation, à l’intérieur de l’église de la Nativité à Bethléem en 2002, avait été censurée pendant plus d’un an aux USA.
    Mais les organisateurs américains de la tournée ont finalement réussi à vaincre les (...)

  • Une population attaquée de toutes parts mais qui ne fléchit pas !

    J’étais en Cisjordanie occupée en octobre 2015, il y a deux ans. L’atmosphère était à l’effervescence du déclenchement de ce que les Occidentaux ont appelé « l’Intifada des Couteaux », et que les Palestiniens nommaient « Intifada Al-Aqsa ».
    Les funérailles des martyrs drainaient des milliers de Palestiniens que la perte de ces jeunes gens déchirait mais qui soutenaient leurs actions sans réserve. Les Palestiniens avaient le sentiment qu’ils vivaient une nouvelle forme de résistance, peut-être plus (...)

  • L’ONU cible les sociétés qui opèrent dans les colonies

    Menacées d’être inscrites sur une « liste noire », des compagnies font savoir qu’elles ne renouvelleraient pas leurs contrats. Tel-Aviv tente d’en empêcher la publication.
    La décision avait été prise en mars 2016 par le Conseil des droits de l’homme des Nations unies : créer une « liste noire » des entreprises dans le monde qui opèrent dans les territoires occupés par Israël, à savoir la Cisjordanie et Jérusalem-Est, ainsi que le plateau du Golan. Une motion proposée par la Palestine et les États arabes qui (...)