Les Amis d’Al-Rowwad

Le journal de la tournée d ?Emilien Urbach

Comédien et metteur en scène, directeur artistique de l ?association Sin, Emilien Urbach est l ?invité de la semaine pour la tribune libre de L ?HUMANITE du 24 au 28 octobre 2007.

Le journal de la tournée d’Emilien Urbach

Comédien et metteur en scène, directeur artistique de l’association Sin, Emilien Urbach est l’invité de la semaine pour la tribune libre de L’HUMANITE du 24 au 28 octobre 2007.

Agir, comment ?

Nous ne parviendrons à rien ni par les armes ni par le théâtre, alors ? J’écrivais hier qu’il fallait créer de la pensée. Pourquoi pas ? Mais agir c’est quoi ? Donner des cours de théâtre a des personnes qui n’auront pas d’autres choix que d’aller se battre ? Putain ! C’est triste tout ça !

« Les images sont dans le désert »

Nous avons joué pour les enfants du camp de réfugiés de Balata. Le centre Darna, qui nous accueillait, tente d’y favoriser les échanges entre plusieurs associations socioculturelles et d’autres engagées dans le commerce équitable.

Des Cévennes à Bethléem

Après trois semaines de répétitions sur une pièce librement inspirée de témoignages captés dans les Cévennes méridionales, auprès des ouvriers des usines Well et Jalatte en voie de délocalisation, nous voici, Jérôme Kocaoglu et moi-même, en Cisjordanie. Objectif : y jouer notre dernier spectacle créé à l’attention des enfants, l’Arbre à palabres

Prisons à ciel ouvert

Ce matin, à Ramallah, nous avons fait la première des dix représentations prévues en Palestine de l’Arbre à palabres. Presque 300 enfants étaient réunis au théâtre Al Kasaba pour y assister. Du bonheur ! Un bol d’air dans l’atmosphère asphyxiante que connaissent continuellement les territoires palestiniens.

FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • À Gaza, un théâtre ambulant cherche à faire sourire les enfants

    Un théâtre ambulant parcourt les villes et les villages de la bande de Gaza pour soulager les enfants du stress psychologique causé par le siège

  • "C’est seulement à Gaza !"

    C’est seulement à Gaza, une région au bord de la mer, une région méditerranéenne, qui n’a toujours pas le droit encore à un port par décision de l’armée de l’occupation.
    C’est seulement à Gaza que la population vit dans une prison à ciel ouvert.
    C’est seulement à Gaza, que le nombre d’habitants est en augmentation permanente, malgré les conditions de vie chaotiques, malgré l’interdiction aux malades de se soigner à l’étranger, et malgré la pénurie de médicaments, et la faiblesse des moyens médicaux.
    C’est (...)

  • Ils montent le son à Gaza

    De l’extérieur, la bande de Gaza occupée apparaît comme un lieu de misère. Trois agressions militaires israéliennes acharnées depuis décembre 2008 ont causé une destruction indicible, faisant des milliers de morts, plus de 15 000 blessés, plus de 75 000 personnes sans-abri et un demi-million déplacées.
    Dans le même temps, un siège long d’une décennie a conduit les Palestiniens dans la bande côtière au bord de la catastrophe avec une infrastructure en lambeaux.
    Mais Gaza, c’est aussi le lieu d’un moral (...)