Les Amis d’Al-Rowwad

Dossier de presse : tournée théâtrale aux USA en 2005

Une troupe de théâtre nous dévoile un problème international

par Karen Bartomioli.
Le spectacle couvre la gamme des expériences des enfants, des courses et jeux insouciants jusqu’à la fuite devant les balles dans la rue. Ils parlent de la famille jetée en prison, des checkpoints a chaque tournant et de leur "vie comme des insectes dans leur propre pays".

Les Enfants des Camps et l’Esprit du Retour

par Charlotte Kates.
Les jeunes acteurs, danseurs et chanteurs du Théâtre d’Enfants palestiniens Al-Rowwad ont visité le New Jersey et New York du 17 au 22 juin dans le cadre de leur tournée qui comprend également le Connecticut, le Vermont et Louisville dans le Kentucky.

Theater thrives in Gaza, despite restrictions

By Amelia Thomas | Correspondent of The Christian Science Monitor
A war zone is hardly a fertile place for nourishing theater companies and filmmaking ventures. Throughout occupied Gaza and the West Bank, a severe lack of funds, combined with heavy travel restrictions, has had a dampening effect on the output of Palestinian arts groups. Extreme poverty prevents potential audiences from paying to attend theater performances, which in turn has forced the closure of many small troupes. Existing film and theater groups struggle daily to survive.

FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Enorme succès du Théâtre de la Liberté de Jénine à New York !

    Le Freedom Theater, qu’Israël a tout fait pour empêcher de sortir de Jénine et de se rendre aux Etats-Unis, vient de remporter un énorme succès à New York, avec une salle comble pour ses 10 représentations de sa pièce "Le Siège" !
    La pièce, qui représente une brillante commémoration de la résistance à l’occupation, à l’intérieur de l’église de la Nativité à Bethléem en 2002, avait été censurée pendant plus d’un an aux USA.
    Mais les organisateurs américains de la tournée ont finalement réussi à vaincre les (...)

  • Une population attaquée de toutes parts mais qui ne fléchit pas !

    J’étais en Cisjordanie occupée en octobre 2015, il y a deux ans. L’atmosphère était à l’effervescence du déclenchement de ce que les Occidentaux ont appelé « l’Intifada des Couteaux », et que les Palestiniens nommaient « Intifada Al-Aqsa ».
    Les funérailles des martyrs drainaient des milliers de Palestiniens que la perte de ces jeunes gens déchirait mais qui soutenaient leurs actions sans réserve. Les Palestiniens avaient le sentiment qu’ils vivaient une nouvelle forme de résistance, peut-être plus (...)

  • L’ONU cible les sociétés qui opèrent dans les colonies

    Menacées d’être inscrites sur une « liste noire », des compagnies font savoir qu’elles ne renouvelleraient pas leurs contrats. Tel-Aviv tente d’en empêcher la publication.
    La décision avait été prise en mars 2016 par le Conseil des droits de l’homme des Nations unies : créer une « liste noire » des entreprises dans le monde qui opèrent dans les territoires occupés par Israël, à savoir la Cisjordanie et Jérusalem-Est, ainsi que le plateau du Golan. Une motion proposée par la Palestine et les États arabes qui (...)